The Avener : un nouvel album prévu pour le début 2019

15 août 2018

Le nom de Tristan Casara ne vous dit peut-être rien. Sous cette identité se cache The Avener, l'un des DJ français les plus en vogue. Originaire de Nice, l'artiste a explosé en 2014 avec "Fade Out Lines", faisant renaître le genre house en France et engendrant de nombreux descendants comme Synapson, Feder ou plus récemment Petit Biscuit. Pour preuve, son premier album intitulé "The Wanderings of The Avener" a séduit plus de 150.000 curieux, mais également plus d'un million de fans en prenant compte les ventes internationales ! « D'avoir la possibilité de partager sa musique, ses reworks, d'aller voyager, mixer et plaire surtout, c'est une belle récompense. C'est l'aboutissement de mes projets en tant qu'artiste et c'est ce que j'ai toujours cherché à faire : me faire plaisir et donner du plaisir aux gens. Je suis juste émerveillé de ce qui m'arrive » avait-il confié en interview sur Pure Charts en 2015. Même Mylène Farmer est tombée sous le charme puisque le Niçois a produit son single "Stolen Car" la même année.


Depuis, le DJ ne s'est pas reposé sur ses lauriers et a continué à tourner. Il s'est récemment produit au Pic du Midi. C'est dans cet endroit insolite pour un DJ set que Le Parisien est parti à la rencontre de Tristan Casara. Et le quotidien nous apprend une bonne nouvelle : le deuxième album du DJ sortira l'année prochaine. Un premier extrait est même déjà connu depuis mars : une relecture de "Master of War", brûlot politique signé Bob Dylan en 1963. L'artiste le promet : « Je vais mettre "Master of War" sur mon prochain album qui sortira début 2019 ».

Et c'est l'actuel Prix Nobel de Littérature qui a demandé ce rework : « Il a écouté mon album et m'a fait savoir via son frère qu'il avait apprécié et qu'il aimerait que je retravaille certaines de ses chansons ». Si le DJ a dû attendre plusieurs mois avant de recevoir une réponse du chanteur suite à l'envoi d'une première maquette, celui-ci a été très enthousiaste : « Le mail de Dylan est très élogieux : "J'adore le morceau, très beau travail, cela ne dénature pas l'original" (...) Dylan a validé jusqu'à la couleur des lettres de la pochette du disque, c'est dire s'il est pointilleux ». Désormais, la prochaine étape est la rencontre : « On lui a proposé de se rencontrer en novembre, la réponse a été claire : pas de photo mais d'accord pour prendre un café ». Une collaboration inattendue mais puissante qui n'augure que du positif pour le deuxième projet du DJ, attendu de pied ferme.

©Chartsinfrance