"Maradona Riddim" : DJ Snake revient avec un titre enivrant aux sonorités africaines

13 juillet 2018

Quelques semaines après l'énervé "Let's Get Ill", DJ Snake, qui s'est furtivement renommé "DJ Serpent" sur les réseaux sociaux en raison de la victoire des Bleus contre la Belgique, enchaîne avec un titre plus lent. Pour "Maradona Riddim", le producteur français s'entoure d'une chanteuse nigériane, Niniola. Il s'agit en réalité d'une relecture d'un titre de l'artiste africaine intitulé "Maradona", auquel s'accole Riddim (dérivé de "rythme" en patois jamaïcain). Loin des tubes qui ont fait sa renommée, DJ Snake, de son vrai nom William Grigahcine, opte pour un titre low-tempo, peu calibré pour faire sauter les foules mais pensé pour les accompagner durant la saison estival. Un tube de l'été potentiel à contre-courant ! Un parti pris assumé : « J'essaie d'ouvrir mon public à différentes cultures. Ici, c'est Niniola à la sauce DJ Snake ». Avec "Maradona Riddim", le hitmaker continue donc son exploration après avoir misé sur un "Magenta Riddim" aux couleurs indiennes.

Quoi qu'il en soit, le deuxième album de DJ Snake est sur la bonne voie, deux ans après "Encore" qui contenait notamment le tube "Let Me Love You" avec Justin Bieber. Lors d'une récente interview sur Beats 1, le DJ annonçait une liste de collaborateurs prestigieux pour ce nouveau projet : Zayn Malik, la sensation reggaeton Ozuna et Cardi B ! Mais il ne faut pas espérer une sortie imminente de ce nouveau projet : « J'essaie de le finir en ce moment, mais c'est assez dur quand on est sur la route : je compose dans l'avion, le bus, partout. J'ai besoin de prendre plus de temps, sans pour autant être dans le rush. La qualité prend du temps ». Ce deuxième opus pourrait certainement sortir sur le label que le DJ a récemment fondé, "Première Classe", afin de mettre en avant des talents émergents. Vivement !

©Chartsinfrance

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article